Qui suis-je ?

J‘ai 47 ans (en 2020), je vis en Vendée, et je m’intéresse à l’esprit humain et tout ce qui touche « le développement personnel », depuis mes 18 ans. Dépassement de soi, épanouissement, stratégies du succès, motivation, j’ai longtemps adoré tout ce qui permet de trouver le bonheur et la sérénité à l’intérieur de soi. Je vous mentirais si je vous disais que je travaille à plein temps sur mon développement personnel, depuis 20 ans ! Comme tout le monde, j’ai eu mes périodes « avec », mais j’ai aussi passé de (trop !) nombreuses années en pilotage automatique.

J’ai un parcours un peu atypique, parce que je suis un peu rebelle dans l’âme et que j’ai décidé, il y a bien longtemps, que je n’étais pas faite pour la vie ordinaire de monsieur et madame tout le monde. Mais j’ai mis un certain temps à l’accepter, à assumer de ne pas être comme tout le monde et ne pas forcément rentrer dans toutes les cases (en réalité, je ne rentre jamais dans aucune case). J’ai mis encore plus de temps à m’affranchir de l’opinion des autres (ai-je vraiment totalement réussi, d’ailleurs ?) et à me respecter suffisamment pour oser prendre ma place dans le monde.

Mon parcours en quelques points clés :

A 22 ans, j’ai décidé de renoncer à mes études de droit et à ma carrière toute tracée, pour vivre une vie un peu moins conventionnelle mais tellement plus enrichissante ! Alors que je vivais en région parisienne et n’avais jamais mis les pieds sur un bateau, aussi petit soit-il, j’ai donc entamé « des études de voile ». En réalité, cela veut dire que j’avais décidé de faire de la voile, d’aller naviguer sur les flots, hisse et ho, et j’ai donc commencé à enchaîner les stages d’apprentissage et les croisières. Puis, après avoir déménagé en Vendée, j’ai passé mon monitorat et enseigné à mon tour, participé à des régates, encadré des entrainements pour jeunes et adultes. Après cela, j’ai également travaillé dans la construction navale.

A 30 ans, l’envie de me poser un peu et de « rentrer à nouveau dans le moule », m’a poussée à trouver un emploi plus compatible avec une vie de couple, voire de famille. C’est ainsi que je me suis lancée dans la création de mon activité de secrétaire indépendante, mon objectif étant de travailler à domicile. Mais très vite, malgré la satisfaction d’avoir réussi ce projet, j’ai aspiré à davantage de liberté, encore.

A 33 ans, j’ai donc changé une nouvelle fois d’orientation, pour travailler exclusivement sur internet : en 2006, j’ai créé Pas A Pas, mon entreprise de conseil. Auteur du guide à succès « Devenir Télésecrétaire : les clés du succès« , j’ai créé, pendant six ans, différents produits digitaux à destination des secrétaires indépendantes. J’avais enfin trouvé ma voie – pensais-je – et je m’éclatais chaque jour dans mon travail… Jusqu’à ce que je m’y ennuie. J’étais tombée dans le piège de la performance, de la compétition et de la rentabilité, et finalement, cette course au profit ne me convenant pas, j’ai perdu le plaisir et l’enthousiasme.

A 37 ans, j’ai décidé de « faire une pause » et de ne faire, pendant un an, que ce que j’avais envie de faire. Six mois plus tard, pour mes 38 ans, je me suis offert un drôle de cadeau : une maladie neuromusculaire auto-immune, la myasthénie grave. Plutôt que de la voir comme une grosse tuile, j’en ai profité de reprendre ma vie en main !

A 39 ans, j’ai alors refait le grand saut, en fermant mon entreprise fin 2012, pour me consacrer exclusivement à ce qui me faisait vibrer. Un grand saut sans filet qui m’a été permis par cet événement a priori négatif mais ultra positif qu’est la maladie chronique.

J’ai eu la chance, à ce moment-là, d’être suffisamment armée pour faire face à cette épreuve sans m’écrouler. Très lucide sur ce qui m’avait potentiellement rendue malade, je nourrissais la conviction inébranlable que la maladie ne pouvait être que quelque chose de positif dans ma vie !

Suffisamment tôt, dans mon existence, j’avais compris – grâce à des lectures arrivées à point nommé – que nous sommes, chacun, MAÎTRE et surtout CRÉATEUR de notre destin. Cette vision de la vie m’a permis de garder foi en des jours meilleurs, même quand j’étais physiquement au plus mal, et m’a aidée à ressortir plus forte de cette période.

Aujourd’hui, j’assume mon entière responsabilité sur ma vie et je la crée à nouveau en pleine conscience. Chaque jour, je me reconnecte un peu plus à celle que je suis profondément, et c’est sans conteste à la maladie que je le dois.

Ce parcours, je le raconte aussi dans un livre « La maladie, la plus grande chance de ma vie – ou le pouvoir transformateur de nos épreuves«  qui, je l’espère, pourra vous inspirer à porter un autre regard sur votre vie, et sur les défis – petits et grands – que vous êtes amené.e à relever.

21 commentaires

    • Bonsoir Véro

      J’ai encore des petits bricoles à faire sur le blog, et je n’ai pas encore prévu l’inscription à la newsletter :-p
      Le mieux, pour le moment, si tu as un compte Facebook, est de devenir fan de la page Belle, Heureuse et en pleine Santé où je relaie systématiquement tous les billets que j’écris ici… mais promis, ce sera en place la semaine prochaine 😉

  • En suivant un peu ton blog depuis quelues semaines, figure-toi que j’ai envie de changer petit à petit mon alimentation. L’article sur pourquoi grossit-on m’a beaucoup fait réfléchir et en tous ce que tu dis est sensé, ça se tient, ça m’a convaincue d’essayer. Tu penses que, pour commencer, enelever le gluten et le lait est la priorité, ou bien il est préférable de commencer par un autre changement ?

    Répondre
    • Bonjour Isa !
      Quelle bonne nouvelle, je suis vraiment très heureuse que tu ressentes l’envie et le besoin d’opérer des changements !
      Dans un premier temps, pour ne pas tout changer d’un coup et risquer que ça ne dure pas, oui enlever le gluten et les produits laitiers peut être bienvenu, parce qu’ils font partie de ce qu’on appelle souvent « les poisons majeurs », donc les enlever au plus tôt est forcément une bonne chose !

      Bon courage, tu mets le pied sur un chemin passionnant 😉

  • wouah!!
    Voilà ce que j’ai pensé en lisant ton blog Nathalie.
    Tout d’abord bonjour. Nous sommes encore en janvier, alors je peux te présenter tous mes voeux de reussite dans ta quête. Tes mots reflètent exactement ce que je ressens, ma pensée profonde, ma philosophie de vie si on peut dire. Pourtant je ne sais pas comment le mettre en pratique. Mon entourage n’a pas le meme regard sur les choses que toi. Chacun pourrait dire  » quitte » et vogue selon tes idées. Moi je voudrais vivre avec eux et appliquer cette philosophie de vie.. Je vais continuer à parcourir ton blog , je vais sans doute y trouver de l’aide……
    Encore merci

    Répondre
    • Oh merci, Pitchoune, c’est vraiment très agréable (et motivant) de lire de tels messages 😉
      Je suis ravie que mes mots résonnent en toi… ça veut dire que je ne tiens pas ce blog pour rien… mais ça veut dire aussi que tu es sur la bonne voie, dans le sens où quand on commence à trouver sur sa route des gens qui sont sur la même longueur d’onde, je prends ça comme un signe pour nous dire de persévérer. Tu vois ce que je veux dire ? Parce qu’il n’y a pas de hasard, dans la vie.

      Pour l’entourage qui n’a pas la même vision des choses, je comprends bien : mon mari ne voit pas DU TOUT (mais alors pas du tout hihihi) la vie comme moi lol Et je n’ai pas envie de changer de mari pour autant !

      J’ai envie de te conseiller de ne pas te prendre la tête, de suivre au maximum ton cœur (s’il vibre, c’est que tu suis la bonne voie pour toi), de faire ce que te dicte ton intuition, faire ce que tu aimes… et de laisser le reste se mettre en place, ce sera forcément parfait. Ca veut dire qu’il y a peut-être des gens qui quitteront naturellement ta vie, ou peut-être pas. Peut-être que d’autres personnes qui voient la vie comme toi, entreront dans ta vie, ou même que, contre toute attente, tes proches se mettront à penser davantage comme toi… Enfin bref, si toi tu vis ta vie de manière authentique en étant TOI, tout sera règlera parfaitement autour de toi.

      Je sais bien que tout ça, c’est facile en théorie et toujours plus difficile en pratique… Mais je suis sûre que tu vas y arriver !
      Et j’échangerai avec plaisir avec toi à nouveau 😉

      Merci encore pour ton message, à bientôt !

    • Bonjour Nathalie,

      Un petit coucou au passage pour t’encourager sur le chemin.
      Nous nous sommes déjà croisés, et quelques infos sur ton blog justifient ma démarche.
      Bravo pour ton courage, ta détermination, ta belle réactivité face à l’inertie et la (les) résistance (s) au changement. Bravo aussi pour ta curiosité !!!! 😉
      Tout de Bon à Toi
      Michel

    • Merci beaucoup Michel, c’est très gentil !

      A bientôt 🙂

    • Mon compagnon partage plutôt mon état d’esprit et c’est très agréable … je comprends donc ta frustration.
      Néanmoins je suis contente que Nathalie ait trouvé les mots pour te dire que ce qui compte le plus cest toi, toi seule, ton état d’esprit et ta capacité a écouter ton coeur et à vibrer synchro avec lui.
      Pas besoin de grande révolution dans sa vie pour être heureuse … un coeur léger rempli de rêves, un esprit serein tourné vers l’avenir, des yeux qui s’émerveillent et la volonté de prendre le meilleur dans la vie … tout est à ta portée 😉

  • Les personnes qu’on n’arrive à mettre dans aucune case sont tellement passionnantes ! Je les adore car avec elles je n’ai pas besoin non plus d’en choisir une 😉 merci pour ça Nathalie, et tes « sourirs » virtuels quotidiens un peu partout sur la toile. Merci à cette même toile de t’avoir mise sur mon chemin ! Continue à t’éclater et prendre soin de toi (et de nous 😉 ) !!! Bises

    Répondre
    • Merci Abby 🙂

      Toi, tu es l’ange qui vient toujours me dire le petit mot gentil pile poil au moment où je doute et où j’en ai besoin ❤

  • Bonjour Nathalie,

    Chapeau ! Joli parcours de vie, bien rempli, beaucoup de frissons et d’angoisses qui mènent à l’épanouissement de la 40aine 😉 La vie est si belle
    Merci pour tous les témoignages, les partages, etc
    Cath

    Répondre
  • Hello Nathalie,

    Je découvre ton blog et j’adooooore ! Je suis moi même blogueuse, et j’habite en deux-sèvres, on ne doit pas être loin l’une de l’autre. J’aimerais bien que l’on se rencontre, je suis sure que l’on peut créer de belles choses ensemble.
    Ciao bella !

    PS : Fais moi un petit coucou si tu as envie que l’on fasse mieux connaissance

    Répondre
    • Coucou Patricia !

      Avec plaisir… Je te contacte dans la semaine, alors 😉 Merci beaucoup pour ton message, à très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défilement vers le haut